Linux

Utilisation d’OCS Inventory 1.0 Finale, déploiement

OCS Inventory est un logiciel très complet, permettant de faire l’inventaire de son parc, tant au nivezau du matériel qu’au niveau des logiciels.

Le principe décrit dans cet article est la façon dont je m’y prends pour utiliser OCS Inventory.

2 façons de faire l’inventaire :La première façon, la plus simple mais sans doutes celle qui apporte le moins de fonctionnalités consiste à utiliser OCSAgent.exe

Celui-ci peut etre copié sur disquette ou appelé depuis le réseau. Il fera l’inventaire une seule fois. Il est utilisé dans le cadre d’ordinateurs non lié au réseau ou si on ne veut pas utiliser le service (mais dans quel cas ??? je vois pas bien l’utilité)

Le seconde, celle que je vais présenter, utilise OCSAgentSetup.exe sur l’ordinateur client. Ici, il y aura installation du service Ocsinventory qui se chargera de faire plein de choses à votre place.

Installation d’OCSAgentSetup.exe

Au préalable vous devez avoir installé la partie serveur d’OCSInventory. Dans notre cas, les serveurs sont tous regroupés sur une machine ayant pour adresse 172.16.0.9

De plus, un serveur web sécurisé aura du être mis en place et un certificat aura du être généré.

(voire configuration de apache pour votre distrib)

1) Récupérer l’Agent sur le site d’OCSInventory ainsi que le certificat de votre site sécurisé -il se nomme, sous ubuntu 5.10 server, apache.pem et est situé dans /etc/apache2/ssl –

2) Récupérer le packager d’OCS : http://prdownloads.sourceforge.net/ocsinventory/OCSNG_PACKAGER_1.0.zip?download

3) dézipper tout ça et renommer le fichier apache.pem en cacert.pem

4) lancer le « packager ».

-> donner le chemin vers OCSAgentSetup.exe

-> donner le chemin vers cacert.pem

Et là, très intéressant, il y a possibilité de mettre le login et le mot de passe d’un admin local d’un poste. Ceci permet de lancer le setup avec des droits d’administrateur, par élévation de droits. (mots clefs : run as, auto IT).

-> remplir les champs.

NB : si l’utilisateur qui se loggue a des droits d’administrateur du poste, pas la peine de mettre de mots de passe

5) Validez tout cela.

Vous avez alors 2 fichiers : ocsinstall.exe et ocsuninstalle.exe

Ces deux fichiers doivent être placés sur le serveur pour faciliter le déploiement. Ceci se fait en appuyant sur le bouton « engrenage » dans l’interface d’administration d’OCS.

6) une fois ceci effectué, il ne reste qu’à mettre en place un script de login, qui lance ocslogon.

Ocslogon.exe est fourni dans l’archive du client. Pour être utilisé, vous devez renommer ocslogon avec l’ip de votre serveur. (méthode permettant de s’affranchir des pb de DNS internes)

exemple : 172.16.0.45.exe puis mettez-le sur le réseau (ex : g:communocs)
ensuite, dans le script de login, faites un appel vers l’éxécutable :

# g:communocs172.16.0.45.exe /SERVER:172.16.0.45 /NP /INSTALL

il y a redondance pour le nom de serveur, je n’ai pas investigué pour savoir si l’enlever fonctionnait quand même.

Dorénavant, à chaque login, ocslogon regarde si le service est installé et auquel cas, ne fait rien. Sinon il l’installe.

Sympa non 🙂

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s